Blog - Santé & Alimentation

Donner du calcium à son chien ?

Publié le 01 Février 2024
Donner du calcium à son chien ?

On entend souvent parler du calcium comme étant un indispensable pour notre santé. Qu'en est-il pour nos poilus ?

De la croissance osseuse à la santé dentaire, en passant par l’équilibre nerveux et hormonal, ce minéral joue un rôle vital dans le maintien d'une vie saine et active pour nos chiens.

Dans cet article, vous apprendrez :

  • ce qu'est réellement le calcium,
  • son importance,
  • et surtout, comment insérer le calcium dans l'alimentation de votre chien, de la bonne manière.
Et, contre toute attente, vous découvrirez les risques pourtant insoupçonnés liés à ce minéral.
Qu’est-ce que le calcium ?
Minéral le plus abondant dans l’organisme de votre chien, le calcium joue un rôle primordial dans la régulation de plusieurs fonctions

C’est un élément essentiel à la forme global de Médor, et ce pour plusieurs raisons.
Son rôle dans la bonne santé osseuse et dentaire de votre chien 
Tout le monde connaît l'importance du calcium pour la bonne formation des os et des dents lors de la croissance.

En plus d'apporter la minéralisation nécessaire, il permet également d'assurer solidité et résistance de l'ossature et de la dentition.

Contrairement aux idées reçues, le calcium n'est donc pas uniquement nécessaire lorsque votre poilu est chiot, mais bien tout au long de sa vie.

En maintenant un apport en calcium pour votre chien, vous le protégez d’un certain nombre de pathologies et dysfonctionnements comme :

  • l’ostéoporose,
  • fractures,
  • dysplasie,
  • ainsi que certains troubles dentaires. 
Mais son utilité ne s’arrête pas là.
Une action bénéfique sur le fonctionnement des systèmes nerveux, musculaires et hormonaux. 
Le corps de votre chien abrite des systèmes complexes qui nécessitent, eux aussi, un apport suffisant en calcium. 

Dans le système nerveux, par exemple, le calcium permet la libération de neurotransmetteurs. 

Sans lui, la transmission du signal entre les neurones serait compromise, entravant ainsi la communication efficace dans le réseau neuronal.

Lorsqu'un signal nerveux atteint un muscle, le calcium est libéré à l'intérieur des cellules musculaires, déclenchant ainsi le mécanisme de contraction musculaire.

Ce processus est essentiel pour permettre le mouvement des muscles.

Il a également un rôle important dans la libération et l'action de certaines hormones, notamment les hormones thyroïdiennes.
Comment donner du calcium à votre chien ? 
Privilégiez les aliments riches en calcium 
Si votre chien présente une carence en calcium, voici 4 aliments qui peuvent vous être utile :
L'os de boeuf 
Il est à consommer cru et, comme les croquettes, il doit être adapté à la taille de votre chien (ou plutôt la taille de sa mâchoire…) pour éviter tout risque d’obstruction, d'étouffement ou de lésions buccales et dentaires. 

Le bois de cerf issu de la mue naturelle est également une bonne alternative. Conçue pour la mastication, il présente moins de risque qu'un os cru.
Le poisson
Certains poissons, comme la sardine, le maquereau, le hareng ou encore les anchois, détiennent un fort apport calcique. 

Veillez toutefois à ne pas lui en donner quotidiennement, en raison de leur forte teneur en vitamine A, qui, excessivement, peut être néfaste pour sa santé.
Les produits laitiers 
Les produits laitiers sont connus pour être une source principale de calcium. Pourtant, pour Médor, mieux vaut ne pas en abuser.

Une fois adulte, le chien digère plus difficilement le lait : comme les bébés humains, le chiot produit une enzyme appelée lactase qui lui permet de digérer le lactose présent dans le lait maternel. 

À mesure qu'il grandit, la production de lactase peut diminuer, entraînant alors une diminution de la capacité à digérer le lactose. Les chiens intolérants peuvent présenter des symptômes tels que des diarrhées, des ballonnements et de l’inconfort abdominal. 

Si vous envisagez de donner des produits laitiers à votre chien, commencez par de petites quantités et observez sa réaction.
Les oeufs
Souvent oublié dans l’alimentation du chien, l'œuf est pourtant une excellente source de calcium, notamment pour sa coquille.

Il suffit d’une demie coquille d'œuf pour répondre à l'apport journalier en calcium - soit l'équivalent de 5 yaourts natures.

Une solution bien plus économique, moins calorique et bien plus confortable pour la digestion de votre poilu. 

Pour ma part, je mixe la coquille jusqu’à obtenir une poudre avant de l’ajouter à la gamelle de mes trois loustics (environ une fois par semaine).
La prise de compléments alimentaires 
Avant de complémenter votre chien en calcium, je vous conseille vivement de demander un avis vétérinaire. Il est important de vous assurer que votre chien est carencé, et qu’une complémentation est nécessaire. 

Si ce n’est pas le cas, vous risquez d’apporter à votre chien une trop grosse quantité de calcium, et donc de provoquer une hypercalcémie, mauvaise pour la santé de votre animal (je vous en parle un peu plus bas). 

Parmi les meilleurs compléments en calcium, il y a par exemple la spiruline. A verser directement dans la nourriture ou l’eau de votre animal sous forme de poudre, la spiruline est une algue extrêmement riche en calcium.

Autre avantage : c’est une très bonne source de phosphore, indispensable à l’assimilation du calcium par l’organisme.
Cliquez ici pour accéder à la spiruline
Qu’est-ce que le phosphore ? 
En quantité insuffisante, l'organisme ne peut assimiler le calcium. 

Il est donc essentiel de contrôler l'apport en phosphore chez votre poilu.

Pour savoir si l'alimentation de votre chien contient suffisamment de phosphore, il suffit de calculer le rapport phosphocalcique (également appelé Ca/P). 

Ce rapport se calcule en divisant la quantité de calcium par la quantité de phosphore, et il doit se situer entre 1 et 1,5, voire 2 pour un chien adulte.
Les risques d’une alimentation trop riches ou trop pauvres en calcium 
De la même manière qu’un apport de calcium trop faible peut être néfaste, un régime alimentaire trop riche en calcium peut également avoir des conséquences irréversiblessur l’organisme de votre animal.
l’hypercalcémie dans le cas d’une alimentation trop riche en calcium 
L'hypercalcémie, ou la présence excessive de calcium dans le corps, représente une sérieuse menace pour votre fidèle compagnon. 

Chez le chiot, un apport excessif en calcium peut engendrer de sérieux problèmes dans son développement physique. Les conséquences de cet excès peuvent être nombreuses : 
  • Dysplasie du coude, 
  • Dysplasie de la hanche,  
  • Ostéochondrite (affaiblissement des zones de croissance des os et des cartilages)... 
Le paradoxe ? l'apparition de ces symptômes, est très souvent apparentée à ceux d’un squelette trop faible, et donc pousse à donner encore plus de calcium, ce qui, vous l’aurez compris, ne fait qu’aggraver la situation…

Une fois présents, ces dysfonctionnements peuvent être irrévocables et laisser des séquelles à vie. 

Chez le chien adulte, l’excès de calcium est moins préoccupant, mais reste tout de même à contrôler. 

Une trop forte absorption de calcium pourrait par exemple provoquer des troubles cutanés, comme de l’urticaire, de l’eczéma ou une abondante perte de poils. 

Dans le cas de plus gros déséquilibres, un état de léthargie, de l'arthrose, ou encore des problèmes rénaux…
L’hypocalcémie : attention aux carences
Bien qu’il faille scrupuleusement contrôler l’apport calcique de votre chien, attention à ne pas sous-estimer son besoin nutritionnel. 

Au même titre qu’un excès de calcium, une carence peut causer de graves dégâts
  • Déformation du squelette chez le chiot, 
  • Rachitisme, 
  • Boiteries, 
  • Fractures récurrentes… 
La cause de ces dysfonctionnements est en fait très simple à comprendre : lorsque votre chien ne reçoit pas la quantité nécessaire de calcium dans son alimentation, son organisme compense en libérant naturellement une certaine quantité de calcium stockée dans ses os. 

Une hypocalcémie significative entraîne généralement des fractures récurrentes chez le chiot comme chez l’adulte, en raison de la fragilisation des os et de leur forte porosité. 

N'hésitez pas à me partager votre expérience avec un commentaire. 

Cet article vous a plu ? Partagez-le :

Aucun commentaire

Poster un commentaire
Ajouter un commentaire
Répondre
Répondre

Copyright © CHIEN VIE ET SANTÉ 2019 - 2023. Tous droits réservés.

Site réalisé par l'agence Developr.
visa mastercard paypal apple pay google pay
  • En stock