Blog - Autre

Bien choisir son harnais : libérez les épaules !

Publié le 23 Janvier 2019
Bien choisir son harnais : libérez les épaules !
Le cou de nos chiens contient une multitude d’organes vitaux – les vertèbres, la trachée, le larynx, les glandes thyroïdes… Aujourd’hui, il est donc établi que le harnais est préférable au collier. Reste à savoir : quel harnais choisir ? Car ils ne sont pas tous adaptés à votre chien.

La liberté de mouvements des épaules est essentielle.

L’épaule de votre chien est une articulation en constant exercice. Elle contient des zones tendineuses sensibles, comme l’insertion du tendon du muscle supra-épineux, ou du tendon du biceps. Elle est aussi composée de masses musculaires importantes : trapèze, pectoraux, rhomboïde, muscle sternocéphalique… C’est une articulation complexe et fragile qui doit être libre de se mouvoir sans contrainte dans le harnais.

La trachée ne doit pas subir de pression.

Libérer la trachée est également important. Si vous entendez en bruit de cornage, c’est que votre harnais n’est pas adapté (ou mal réglé). Quand le chien tire, le harnais ne doit pas appuyer sur la trachée, mais au niveau du manubrium sternal (son poitrail). La largeur du harnais doit donc encadrer la cage thoracique en permettant l’inspiration / expiration. Trop serré, il gène les mouvements respiratoires et du grand dorsal. Trop serré, vous avez aussi une augmentation des risques de blessure par frottement. Trop lâche, il tourne, frotte, et répartit mal la charge.

Effet de mode vs réels bienfaits sur mon chien : comment choisir son harnais ?

Certains harnais types « Harnais Norvégiens » sont aujourd'hui très à la mode. Le principe: une bande en tissu qui passe devant le poitrail du chien, une autre sous le ventre, maintenues par un ensemble qui couvre ses épaules. Ils sont faciles à installer, et ont un beau design recherché. Néanmoins, selon Delphine Clero, vétérinaire à la Fédération Française des Sports de Traineau, « ils sont totalement contre-indiqués dès lors qu’il y a un effort de traction, les compensations du blocage de l’épaule pouvant mener dans certains cas à de l’arthrose précoce des vertèbres cervicales et thoraciques ». Le harnais norvégien plait, car effectivement il libère la trachée de toute pression… Mais il tasse les épaules du chien, le gênant dans ses déplacements, et modifiant sa foulée naturelle. La preuve en vidéo:

 
  • au-dessus, le chien sans harnais est libre de ses mouvements. Sa foulée est ample et limpide, sa tête est alignée sur ses épaules.
  • en dessous, le chien porte un harnais norvégien, comme ceux-ci:
La sangle qui passe au-dessus de son poitrail bloque le mouvement de ses épaules. La foulée est courte; saccadée. La tête est plus relevée. C'est une démarche moins naturelle pour le chien, qui a terme est susceptible de provoquer des douleurs osseuses et musculaires. Ainsi, si votre chien a tendance à tirer en laisse, il vaut bien mieux un type de harnais plus classique comme celui-là : Un tel harnais n’est néanmoins pas idéal en termes de répartition des forces de traction. En effet, les lanières sont fines et pas rembourrées, ce qui peut provoquer des frottements désagréables. Personnellement, je favorise les harnais en « Y » : la force de traction est bien répartie sur le poitrail de l’animal. Ainsi, elle ne gêne pas le mouvement des épaules de votre chien : Ici, vous avez un exemple de la marque True Love, que j’utilise pour mon chien Maki. Il y a aussi la marque Ruffwear qui fonctionne sur le même principe. Mais si vous faites du canicross, du cani-vtt, ou tout autre sport de traction avec votre chien, prenez un harnais spécialisé dans la traction -le True Love est plutôt orienté « promenades ».   En conclusion, le plus important reste de trouver un harnais adapté aux activités, aux promenades, au développement musculaire du moment, et à la morphologie de votre chien. Il n’y a pas UN harnais parfait, mais UN harnais adapté à chaque chien. Ne choisissez donc jamais un harnais « parce qu’il est à la mode », mais bien plutôt parce qu’il est adapté à votre chien. N’hésitez pas à comparer différents modèles. Lorsque vous pensez avoir trouvé le bon, filmez votre chien libre (avec et sans harnais) puis en traction, et comparez son aisance de déplacement (en particulier l’amplitude de sa foulée antérieure) avec et sans harnais.

Cet article vous a plu ? Partagez-le :

Aucun commentaire

Poster un commentaire
Ajouter un commentaire
Répondre
Répondre

Copyright © CHIEN VIE ET SANTÉ 2019 - 2023. Tous droits réservés.

Site réalisé par l'agence Developr.
visa mastercard paypal apple pay google pay
  • En stock