Blog - Comportement

Y a t-il des différences entre les chiens mâles et femelles ?

Publié le 27 Novembre 2023
Y a t-il des différences entre les chiens mâles et femelles ?
Tout comme pour les différentes races de chiens, il y a des stéréotypes autour du sexe.

Vous en avez sûrement déjà entendu quelques-uns :

“Les mâles sont beaucoup plus agressifs et plus loyaux” ou encore “les femelles sont bien plus tendres mais moins sociables”…

Physiquement, les mâles - surtout chez les moyens et grands chiens - ont un gabarit plus tracé, et semblent avoir plus de force.

Mais concernant leur caractère et leur comportement, le genre a-t-il un réel impact ?

Est-ce que d’autres facteurs pèsent sur la balance ?

Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur ce sujet.
Un caractère influencé par le patrimoine biologique
Malgré 30 000 ans de domestication au cours desquels la sélection artificielle a été le principal moteur, les chiens ont largement conservé les différences de sexe qu’on peut retrouver chez les animaux sauvages.

Une étude1 réalisée par plusieurs scientifiques italiens s'est penchée sur le sujet en 2018, et a relevé plusieurs facteurs impactés par le genre du chien.
L’agressivité
Un chien agressif manifeste un comportement hostile, impliquant des aboiements, des grognements et éventuellement des morsures.

Ce comportement peut être une réaction de défense contre un prédateur, et être motivé par la peur ou le besoin de protéger ses ressources ou son territoire.

Il peut être modulé par des facteurs environnementaux (bruits, mouvements, nombre de personnes…) et par diverses expériences de vie comme un traumatisme.

Il est plus probable qu'un chien mâle soit plus agressif qu'une femelle envers ses congénères.

En effet, pour eux, ce comportement n’a qu’un seul but : se reproduire.

Cette agressivité aura pour objectif de défendre ses ressources et son territoire, et sera donc récompensée par une femelle, avec qui il pourra étendre sa lignée.

Pour une femelle, ce sera plus désavantageux. Ce comportement demande de l'énergie, qu’elles doivent préserver pour protéger leur progéniture ou elle-même, et puisque les mâles viennent à elles, elles n’ont pas grand intérêt à garder un territoire.

Cela ne signifie pas qu’une femelle n’est pas agressive. C’est juste moins fréquent. D’ailleurs, quand cela arrive, il est prouvé que c’est généralement envers une autre femelle.

À l’inverse, deux mâles ne présenteront pas un niveau d’agressivité plus haut que la moyenne.

Envers les humains, qu’il s’agisse du propriétaire ou d’un inconnu, aucune différence notable de réaction agressive n’a été notée entre les deux sexes.

En revanche, envers les jeunes enfants, il a été relevé que les femelles sont plus patientes et moins agressives en raison de l'instinct maternel.

Au contraire, avec les mâles, les accidents sont plus vite arrivés. Ils ont en effet tendance à les considérer comme des compagnons de jeu, ce qui les rend moins doux et calmes.
Le courage
On parle de courage pour les chiens lorsqu’ils ont moins d'aversion aux risques ou à la nouveauté et qu’ils s'engagent dans des interactions sociales et non sociales envers des objets ou des événements.

Chez les chiens mâles, comme chez beaucoup d'espèces, le succès de l'accouplement dépend du temps passé dans la courtoisie, la recherche de femelles et la rivalité.

Il est donc nécessaire pour eux d’être courageux pour pouvoir faire face à “la compétition”. On s'attend alors à ce qu’ils le soient plus que les femelles.

Il a été observé chez de nombreuses espèces que le courage est corrélé à l'agressivité : les individus participant à des combats agressifs intraspécifiques semblent prendre plus de risques lorsqu'ils sont confrontés à des dangers environnementaux, tels que des prédateurs.

Une étude2 avait justement pour objectif d’évaluer le courage des chiens.

Pour ce faire, ils ont participé à des épreuves sportives avec leur maître.

À l'issue de ces épreuves, les mâles ont obtenu un score plus élevé que les femelles, les rendant donc plus courageux.

Mais d’autres tests ont été réalisés dans des endroits inconnus, bondés et bruyants, sans le maître, et les femelles ont montré des niveaux plus élevés de curiosité et d'intérêt pour le lieu, tandis que les mâles présentaient des signes de peur.

Enfin, une autre étude a prouvé que le sexe du chien n’est pas le seul élément à prendre en compte.

Certaines analyses ont démontré que le niveau de courage et de curiosité dépendait aussi de l’âge du chien.

Les chiots mâles de moins de 2 ans vont par exemple obtenir le score le plus élevé pour l’audace par rapport aux chiens plus âgés ou aux chiots femelles.
La sociabilité
Un chien est dit sociable lorsqu’il cherche le contact et la présence de ses congénères et humains.

À l’inverse, on dit qu'un chien est réservé lorsqu’il va tout faire pour les éviter.

Pour tester la différence de sociabilité entre les mâles et les femelles, des chercheurs ont réalisé une expérience en utilisant le paradigme de la tâche impossible :
  • première étape : le chien apprend à résoudre une tâche très facile.
  • deuxième étape : la tâche sera impossible à résoudre, le forçant ainsi à poursuivre l'objectif seul ou à demander de l'aide à des humains.
Les résultats ont montré que les chiennes étaient plus amicales et sociables, et qu’elles hésitaient beaucoup moins à établir un contact physique avec un inconnu.

Bien sûr, ce n’est pas une généralité universelle : des mâles peuvent être très sociables, et a contrario, des femelles être très réservées.
Mais alors, que choisir ?
Dans les foyers avec plusieurs chiens, certaines combinaisons de sexes peuvent être moins susceptibles de déclencher des conflits.

En règle générale, il est déconseillé d'adopter une femelle si vous en avez déjà une à cause de leur tendance à être plus agressive l’une envers l'autre.

En revanche, deux mâles ou un mâle et une femelle pourront être une bonne combinaison, réduisant ainsi les risques de conflit.

Évidemment, ce n’est pas parce que vous n’aurez pas deux femelles à la maison que tout ira bien. D’autres facteurs tout aussi importants sont à prendre en compte, comme leur tempérament respectif, l'environnement dans lequel ils évoluent, leur passé…

Dans tous les cas, laissez parler votre cœur : le sexe, tout comme la race d’ailleurs, ne devrait pas influencer vos choix à cause de probabilités.

Il est impossible de prédire la bonne entente entre 2 chiens, quels qu’ils soient.

Avez-vous constaté des différences notables entre les chiens mâles et les chiens femelles ? Avez-vous une expérience à me partager ? N’hésitez pas à le faire en laissant un commentaire.

Amicalement,
Claude Lefevre et mes trois chiens, Pénélope, Maki et Merlin

1Étude de Kenth Svartberg réalisée en 2002 : https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S016815910200120X?via%3Dihub
2Étude réalisée en 2018 : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6162565/#B94-animals-08-00151

Cet article vous a plu ? Partagez-le :

Aucun commentaire

Poster un commentaire
Ajouter un commentaire
Répondre
Répondre

Copyright © CHIEN VIE ET SANTÉ 2019 - 2023. Tous droits réservés.

Site réalisé par l'agence Developr.
visa mastercard paypal apple pay google pay
  • En stock